• • Un autre monde ~ Chapitre 13 ♪

    - Me revoilà !

    La voix du Kisshu de ce monde venant de juste derrière elle la fit sursauter, et elle manqua de peu de laisser à nouveau tomber le cadre. Il posa sa tête sur l'épaule d'Ichigo pour voir ce qu'elle tenait.

    - Ah, tu as fouiné dans mes affaires pendant mon absence ?, demanda-t-il en riant, bien que ce soit plus une affirmation qu'une vraie question.

    Elle s'écarta de lui et se tourna pour lui faire face, embarrassée.

    - Non ! ... Euh, enfin, si, un peu. Il n'y avait rien à la télé et j'ai préféré t'éviter d'avoir à me chercher dans toute la ville à cause de mon sens de l'orientation pourri, donc je me suis occupée en visitant, tenta-t-elle de se justifier.
    - T'inquiète, ça ne me dérange pas. Étant donné que je ne vis pas ici mais qu'il y a des personnes qui y passent pour une chose ou l'autre, si j'avais des choses à cacher, elles seraient dans une pièce à laquelle personne ne peut accéder. Une pièce fermée à clé, par exemple, ajouta-t-il en lui faisant un clin d'oeil.

    S'il s'agissait d'une sorte de technique de manipulation pour donner envie aux gens d'en savoir plus, elle était sacrément efficace; cette "chambre parentale" qu'Ichigo n'avait pas pu ouvrir plus tôt l'intriguait désormais énormément...

    - Ryo a refusé de me dire pourquoi il t'en voulait, mais apparemment il trouve "trop risqué" de nous laisser vivre ici tous les deux, même pour quelques jours, donc il a dit qu'il passait l'éponge et que tu pouvais revenir !, fit Kisshu, la tirant de ses suppositions loufoques à propos de la fameuse "pièce secrète".
    - Oh, euh... Chouette....?, dit-elle, n'ayant pas tout-à-fait écouté ce qu'il venait de dire.
    - Tu parles, oui ! Je lui en ficherai moi, des "trop risqué". Se taper une fille différente tous les soirs comme Masaya le fait c'est trop risqué niveau MST et grossesses involontaires, mais je vois pas en quoi t'héberger chez moi serait plus risqué que t'héberger chez lui, ronchonna-t-il. Il me prend pour quoi au juste ?
    - Je ne pense pas qu'il disait ça dans ce sens-là, répondit-elle. Masaya a lourdement laissé sous-entendre que j'étais une vilaine séductrice démoniaque qui voulait t'aspirer le cerveau par une oreille avec une paille, hier...

    Elle avait un peu exagéré la chose, ... mais vraiment juste un peu. Elle poussa un long soupir, repensant au comportement de ce Masaya. Comment pouvait-il être aussi parfaitement opposé à celui de son monde, au juste ? Les autres étaient certes un peu différents, mais lui était carrément comme un jumeau maléfique. À moins que son Masaya à elle ne soit lui aussi maléfique mais ne le cache mieux... ou que celui-ci ne soit pas aussi terrible qu'il en avait l'air ?

    La thèse du jumeau maléfique était définitivement la plus probable.

    Kisshu lui lançait un regard interloqué, semblant hésiter sur la formulation de sa prochaine phrase.

    - Et... qu'est-ce qu'il a raconté, pour que Ryo puisse penser ça de toi aussi soudainement alors que vous êtes suffisamment amis pour qu'il t'invite chez lui, et que Masaya te connait depuis, quoi... 36 heures ?, fit-il, ayant toujours l'air de réfléchir à si sa phrase était bien agencée ou non.
    - Oh, euh... Apparemment, il nous aurait vus parler dans le parc, quand on monopolisait le banc près de la fontaine, et se serait imaginé que je te faisais du rentre-dedans ou quelque chose comme ça...

    Elle évita consciencieusement d'évoquer l'histoire de "tentative de baiser" car contrairement à Masaya, elle n'était pas du tout sûre que c'était l'intention de Kisshu à ce moment-là, et elle voulait bien entendu éviter tout malaise entre elle et son seul véritable ami dans ce monde. Kisshu la regarda d'un air pensif pendant quelques instant, avant d'afficher un sourire mesquin.

    - Donc, Ryo ne sait pas que tu as un copain ? Petite cachottière...
    - Hein ?, répondit Ichigo, qui ne voyait ni le rapport, ni le but de cette remarque.
    - Si Ryo croit ce que raconte Masaya, c'est qu'il ne sait pas que tu es déjà en couple, non ? ... Ou alors il pense que tu es le genre de fille à tromper son copain ? Est-ce que ce serait à juste titre parce qu'il connaîtrait une vieille histoire que je ne connais pas ?, fit-il avec un sourire encore plus large et amusé.

    Un claquement résonna dans une bonne partie de la maison lorsque la main d'Ichigo percuta sa joue, qui devint immédiatement rouge. Son sourire disparut, et il baissa les yeux.

    - Désolé. J'ai été un peu trop loin, hein ?
    - Oui, répondit-elle sans hésitation. Je ne suis pas ce genre de fille.
    - Je sais. Enfin, je m'en doute. C'était juste pour rire... Mais bon, c'était pas drôle. Désolé.
    - Je te pardonne... Et pour te répondre, Ryo sait que j'ai un copain. Il n'y a jamais eu ce genre de "vieilles histoires" parce que je n'ai jamais eu de petit ami avant lui, donc j'ignore pourquoi il a cru ce que lui a raconté Masaya...
    - D'accord. Tiens, dit-il en lui tendant un sac, je t'ai ramené ça. Je me suis dit que tu aimerais sûrement t'habiller avant de retourner là-bas, histoire de ne pas te balader dehors en pyjama. La salle de bain est à l'étage, mais grâce à te petite visite, tu le sais déjà. Prends une douche, un bain, ce que tu veux... Je t'attends en bas.

    Dès qu'elle eut pris le sac qu'il lui tendait, il lui tourna le dos. Il avait pris soin de ne pas croiser son regard depuis la gifle, se cachant du mieux qu'il pouvait derrière ses cheveux. Ichigo se sentait plutôt mal, elle avait probablement réagi de façon un peu trop brutale à une simple petite blague qui ne se voulait pourtant pas méchante, ... mais il avait été beaucoup trop similaire au Kisshu qu'elle connaissait pendant un instant, et elle avait eu l'impression que c'était la seule façon de le ramener à la raison. De ne pas le perdre. C'était un peu stupide comme idée, mais ç'avait presque eu l'effet d'une sorte d'instinct de survie en elle, et elle n'avait rien pu faire pour le contrer. Elle tendit la main vers lui, hésitant à lui prendre la main ou à se tenir à son T-shirt tout en se blottissant contre son dos pour s'excuser... mais se ravisa et se contenta de se rendre à la salle de bain. Elle n'avait pas envie qu'il pense pouvoir refaire ce genre de blague à la Kisshu-alien sans qu'elle ne lui en veuille, alors elle le laisserait mijoter encore un peu.

    La porte de la salle de bain avait une serrure mais pas de clé, comme toutes les autres portes de la maison, d'ailleurs. Cela mettait Ichigo un peu mal à l'aise, parce qu'elle avait l'habitude de s'enfermer pour se doucher, mais elle faisait suffisamment confiance à ce Kisshu pour savoir qu'il ne viendrait pas la déranger. Elle enleva son pyjama, profitant du grand miroir plein pied entouré de jolis ornements dorés qui faisait presque la même hauteur que la pièce pour se regarder. Elle avait l'impression d'avoir un peu grossi, mais toutes les filles avaient toujours cette impression-là en se voyant en entier comme ça, non ? Sa poitrine en revanche n'avait pas changé; toujours entre "minuscule" et "tout juste moyenne", ce qui lui arracha un petit soupir de désespoir. Elle avait encore un peu le temps de se développer, pas vrai ? Et puis, les petits seins, ça pouvait plaire aussi, hein ?

    Elle entra dans la baignoire ovale qui faisait en même temps office de douche, tira le rideau blanc accroché à une barre de métal dorée qui suivait tellement parfaitement la courbure de la baignoire qu'elle avait très probablement été faite sur-mesure, et alluma l'eau, la faisant couler à côté d'elle jusqu'à ce qu'elle ne devienne suffisamment chaude. Le visage de Masaya - son Masaya - lui vint à l'esprit. Lui, qu'elle ait une petite ou une grosse poitrine, il s'en fichait très probablement. Son gentil Masaya ne pensait certainement pas à ce genre de choses, de toutes façons ! Sa vision de l'amour était très certainement plus pure que ça. Et puis, il l'aimait comme elle était, jusque là; étourdie et maladroite. Alors pourquoi ne l'aimerait-il pas avec des petits seins ?

    Le visage de Kisshu - "son" Kisshu - apparut ensuite à la place de celui de Masaya. Elle s'énerva immédiatement et tenta de le chasser de son esprit, en vain. Lorsqu'elle le vit devenir rouge jusqu'à la pointe des oreilles, elle cligna des yeux, remarquant que le visage disparaissait pendant que ses yeux étaient fermés. Elle tendit la main. Il était là, bouche bée, incapable de dire ou faire quoi que ce soit, ne s'attendant probablement pas à la trouver dans ce genre de situation. L'esprit d'Ichigo devint blanc. Elle regarda machinalement vers le bas, se demandant si c'était réel, si c'était bien ce qu'elle pensait. Elle était effectivement toujours nue, avec l'alien juste en face d'elle, qui n'avait certes pas regardé autre chose que son visage, mais avait déjà probablement eu le temps d'entre-voir au moins le haut de son corps, même contre son gré. Son visage devint aussi rouge que celui de l'alien, elle se baissa rapidement tout en entraînant le rideau vers le bas, le décrochant complètement de sa barre, et poussa un cri qui aurait pu réveiller les morts jusqu'à 5 univers parallèles de là.

    - HIIIIIIIIIIII !!

    Cela défigea l'alien, qui se dépêcha de "couper la communication", ne sachant de toute façon même plus ce qu'il venait lui dire au départ. Cela provoqua également une sensation de brûlure acide dans la gorge d'Ichigo, la faisant un peu tousser. Elle n'entendit le Kisshu humain crier son prénom que lorsqu'il finit par entrer dans la pièce après avoir tambouriné à la porte en lui demandant si elle avait bien pendant deux bonnes minutes sans obtenir de réponse. Elle tourna machinalement la tête vers lui, les yeux plein de larmes et le visage déconfit. Elle était heureusement bien enrubannée dans le rideau de douche, aussi l'expérience qu'elle venait de vivre ne se réitéra heureusement pas.

    - Qu'est-ce qu'il y a ? Pourquoi tu as hurlé ? Pourquoi est-ce que tu pleures ? Tu es tombée ? Tu t'es fait mal ?

    Les questions fusaient à une vitesse telle qu'elle se demandait comment il pouvait les prononcer sans se mordre la langue. Elle devait vite penser à une excuse, et pour une fois, il fallait que ça ait l'air convaincant.

    - Je vais bien, mais, il y avait une énorme araignée..., fit-elle, se mettant finalement à pleurer à chaudes larmes.
    - ... Quoi, c'est tout ?
    - C'est HORRIBLE, répondit-elle en se levant, toujours bien emballée dans le rideau, et en enroulant ses bras autour de son cou, sa tête dans le creux de son épaule. Horrible, répéta-t-elle d'une petite voix, entre deux sanglots.
    - D'accord, d'accord, soupira-t-il. "Horrible"... N'empêche; ne me refais plus jamais une peur pareille, dit-il en lui rendant son étreinte, de toutes manières déjà trempé de la tête aux pieds par le jet de la douche qui avait à présent recouvert toute la pièce de quelques bons millimètres d'eau.

    • Un autre monde ~ Chapitre 13 ♪

    Voici voilà le chapitre 13, tout frais tout chaud,
    tout juste sorti de mon imagination et de mes petits doigts !

    Je l'ai écrit d'une traite, je ne sais pas trop si la scène de la douche rend aussi bien
    que ce que je voulais à vrai dire, mais je pense qu'elle est plutôt pas trop mal comme ça...?
    (tu sens la fille sûre d'elle, dans cette phrase ? Bah non psk elle l'est pas lol)

    Dites-moi ce que vous en pensez, s'il y a un passage difficile à se représenter/comprendre, etc etc,
    j'ai pas relu et j'ai vraiment écrit à chaud, donc c'est possible et ça ne viendra pas de vous,
    faut me le dire pour que je puisse améliorer si besoin ! :3

    Je trouve que le Kisshu humain a un air vachement "adulte" (responsable) à la fin du chapitre...
    Je sais pas si c'est juste moi qui ai cette impression, mais ça m'a surprise ! (oui, j'me surprends, oui)

    J'en profite pour souhaiter une bonne nuit aux couches-tard et une bonne journée aux autres,
    j'espère que ça vous aidera à faire de beaux rêves ou à être de bonne humeur aujourd'hui ! :D

    Des bisous et à bientôt pour le chapitre 14 ♥

     

    PS: Si vous avez votre rentrée en ce mardi 3 janvier 2017, je vous invite à lire ce début de two-shot que, je pense, peu d'entre vous ont vu passer au moment où je l'ai posté et qui, si je me souviens bien, était ma foi plutôt rigolo (à écrire du moins), donc ça pourrait vous remonter un peu le moral pendant une pause... et les autres, qui n'ont pas leur rentrée aujourd'hui, bah si vous l'avez pas lu, allez le lire sans hésiter aussi évidemment ! :D


  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Janvier à 22:15

    J'aime beaucoup le Kisshu humain x)

    On est d'accord, les araignées c'est HORRIBLE D: Même si y'en avait pas, c'est pas une raison D:

    2
    Mercredi 4 Janvier à 22:21

    Haha, en fait Ichigo disait plutôt que c'était horrible par rapport à la situation qui s'est vraiment passée, mais effectivement pour Kisshu, elle parle de l'araignée, à ce moment-là... xD (Et effectivement, les grosses araignées genre bien épaisses avec de longues pattes et des poils tellement gros que tu les vois à 2m en étant myope, c'est dégueux et horrible ! Mais perso ça va j'suis pas spécialement arachnophobe... '^')

    Et donc, dis-moi, tu as bien tout compris la scène, ou c'était brouillon...? :'D C'est genre LE truc qui me fait peur depuis que j'ai posté le chapitre donc bon x__x" (Ca, et la "dispute" du début que je trouvais peut-être un peu sortie de nulle part...?)

      • Jeudi 5 Janvier à 14:47

        Nonnon tout était bien, j'ai pas eu de mal à comprendre :3

        La dispute est très bien placée aussi x)

    3
    Dimanche 19 Février à 14:21

    J'ai adoré ! C'était trop bien ! Vraiment ! J'ai adoré ! J'ai pas les mots... Euh... MERCI !!!!!!! ^0^

    4
    Dimanche 19 Février à 15:04

    Ah bah de rien ♥ Je suis contente que tu aies adoré, ça me fait plaisir :D Donc merci à toi !

    5
    Dimanche 19 Février à 15:57

    Etto, de rien !!! ^0^

    6
    kyou-sensei
    Lundi 10 Juillet à 20:05

    J'adore ton style d'écriture :) et peu importe si tu dis que ton travail est "brouillon", pour moi, c'est toujours un plaisir de te lire :)
    J'espère que le prochain chapitre viendra très bientôt parce que là, tu me tiens vraiment en haleine, et je ne pense pas être la seule ^^

    7
    Mardi 11 Juillet à 10:26

    Coucou ! Merci pour ton commentaire, ça me fait vraiment super plaisir :D

    Malheureusement je suis actuellement en formation plutôt intensive donc j'ai très peu de temps pour écrire (oui oui en formation pour tout l'été... >.<). Cependant, j'ai deux semaines de vacances (pendant lesquelles je devrai quand même un peu bosser mébon) vendredi prochain donc j'espère pouvoir en profiter pour continuer quelques histoires ! :3

    Si tu ne veux pas louper de nouveautés je te conseille évidemment de t'abonner à la newsletter ^^

    Bisous bisous ♥



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :