• • Oneshot ♪ Conte de Noël ~

    Puisque je n'ai eu qu'un seul vote concernant le couple, ce sera sur Kisshu et Ichigo =)

    Cet OS est en cours.

    - Comment ça, une trêve ?, demanda Ryo.

    Kisshu était venu nous voir au café, avant qu'il n'ouvre. Le 23 décembre.

    - Eh bien, un arrêt des hostilité... Une paix momentanée. Pour Noël. C'est une pratique assez courante chez les humains, non ?
    - Je sais ce qu'est une trêve, merci, mais pourquoi vous voudriez respecter nos "pratiques courantes" ?
    - Parce que nous aussi, on peut avoir envie de faire autre chose que se battre, de temps en temps. Notre peuple n'est plus à trois jours près, alors nous vous proposons de ne pas nous battre à partir de cet instant, jusqu'au 26. Nous organiserons une petite fête, en essayant de la faire ressembler à vos fêtes de Noël... Nous serions ravis que vous acceptiez d'y venir~
    - Et qu'est-ce qui nous dit que ce n'est pas un piège ?, demanda Zakuro, froide, comme toujours.

    Kisshu me regarda avec un petit sourire.

    - C'était mon idée, à la base... Et je ne comptais inviter qu'Ichigo. Que vous me croyez ou pas, je m'en contre-fiche. Tout ce que je veux, c'est pouvoir passer un peu de temps avec mon chaton, sans qu'on doive se battre. Mais Pai n'aurait pas accepté, alors j'ai du lui raconter que ça serait une bonne occasion d'étudier votre culture, et son esprit de scientifique curieux n'a pas pu refuser.

    Il me fit ensuite un clin d'oeil... Je rougis, principalement parce que tout l'attention s'était portée sur moi, ce qui lui tira un sourire amusé.

    - Sur ce, vous croyez et faites ce qui vous plait, mais de notre côté nous levons les hostilités jusqu'au 26. Je passerai demain vous communiquer l'emplacement et l'heure de notre petite fête, à vous de choisir ensuite, fit-il en haussant les épaules avant de disparaitre.
    - ...Eh bien moi, je n'y crois pas, fit Zakuro avant de se remettre au boulot pour préparer la salle.

    Ryo retourna à la cave avec une grimace désaprobatrice qui laissait facilement entrevoir ce qu'il pensait de tout ça. Pudding se faisait déjà une joie de faire la fête avec Taruto, et Retasu l'accompagnerait probablement puisqu'elle nourrissait depuis le début l'espoir d'une entente entre nos peuples. Minto... eh bien, Minto est Minto, alors je n'avais évidemment aucune idée de ce qu'elle ferait. Et c'était pareil pour moi. D'un côté, j'avais bien envie d'aller voir à quoi ressemblerait cette fête, et pouvoir discuter tranquillement avec les aliens pourrait s'avérer chouette, qui sait ? Puis, ça serait toujours mieux que de dîner en famille, chose que je trouvais généralement chiante.

    - Et toi, Ichigo-onee-chan, tu penses que tu vas y aller ?, me demanda Pudding avec des yeux pétillants.
    - ...Probablement. Je passerai, juste pour voir...
    - J'irai également, déclara Minto. Ca ne me tente absolument pas et je n'ai que faire de ces enfantillages, mais une demoiselle digne de ce nom ne refuse pas une invitation à une fête...
    - Euh... si, répondit Retasu. Désolée de te contredire mais, je pense que si tu y vas, c'est plutôt parce que tu en as envie...

    Minto rougit jusqu'aux oreilles. Elle lança un regard furieux à Retasu avant de détourner fièrement la tête et de reprendre une gorgée de thé...

    La journée passa vite. Comme d'habitude, je courai dans tous les sens, pour servir l'un, desservir l'autre, réparer les maladresses de Retasu et de Pudding, compenser le fait que Minto se tournait les pouces... Bref, journée chargée, mais rapide. Je fis ensuite la fermeture, comme d'hab, puis rentrai chez moi. Il était déjà plutôt tard, et il faisait évidemment déjà noir puisque c'était l'hiver... Noir, et très froid. Je fermai mon manteau un peu plus, ajustai mon écharpe, et commençai à marcher. Il avait neigé, l'eau gelée passait dans mes chaussures... Super. Je n'appréciais l'hiver pour tout ça; le noir, le froid, l'impression d'une solitude extrême, la douleur d'avoir les pieds à la fois trempés et gelés, le verglas souvent dangereux... Heureusement que c'était la saison de la neige et de Noël, parce qu'au moins, grâce à cela, je ne détestais pas totalement l'hiver. Cela ne m'aida cependant pas à arriver plus vite chez moi. Mes pieds me paraissaient lourds, probablement à cause de l'engourdissement et du fait que mes chaussettes, trempées, pesaient réellement. Le vent qui me piquait le visage n'arrangeait rien, m'empêchant presque d'avancer... Je fermai les yeux un instant à cause d'une grosse bourrasque, puis plus rien. Il n'y avait plus la moindre petite brise... Je rouvris les yeux.

    - ...Kisshu ?
    - Bonsoir, chaton. Tu veux que je te raccompagne ? Tu as l'air fatiguée, il fait noir... et puis, il ne faudrait pas que tu tombes malade. Tu es à peine en vacances, non ? Ca serait dommage...

    Il me sourit gentiment, une de ses canines dépassant légèrement sur sa lèvre inférieure. J'aimais bien ce sourire, je le trouvai... agréable. J'acceptais son offre d'un hochement de tête, et il prit un air beaucoup plus sérieux. Il posa doucement le revers de sa main sur ma joue.

    - ...Tu es complètement gelée, mon pauvre chaton... Viens là.

    Il me tira doucement contre lui, me serrant dans ses bras. Son corps irradiait une chaleur agréable... Je ne me rendis compte qu'à cet instant que mes jambes tremblaient. Probablement à cause du froid. Je n'avais plus la force de me tenir debout. Plus l'envie, non plus...

    - P... Porte-moi, s'il te plait, lui demandai-je, malgré mon embarras.

    Je l'entendis rire doucement, puis, plaçant un de ses bras un peu sous mes épaules, il me fit basculer en me ramassant au niveau des genoux avec l'autre. J'enroulait mes bras autour de son cou et me blottit contre son torse chaud, fermant les yeux. Je devinai cependant qu'il devait avoir un grand sourire béat...

    En un instant, nous fûmes dans ma chambre. Mes parents étaient partis en vacances pour Noël; ils en avaient bien besoin et très envie, et c'était la seule fois de l'année où mon père avait droit à des congés... Alors le fait que je n'entre pas par la porte était sans importance. Kisshu se mit à flotter, assis en tailleur, et me fis "asseoir" sur ses jambes. Sa main resta dans mon dos pour me tenir, tandis qu'il rejetait mes couvertures de l'autre. Il me posa sur le matelas... Mais je gardai mes bras autour de son cou. Le lit était froid, j'avais froid, et lui avait si chaud... Il rit puis porta ses mains jusqu'aux miennes, dans sa nuque. Il les en détacha, les serrant doucement dans les siennes, les caressant avec ses doigts. Il en embrassa une, puis les lâcha.

    - Va te changer, prends une douche chaude, et ça ira mieux... Je n'ai rien contre le fait de dormir avec toi, mais je n'ai pas envie de profiter de la situation. J'ai déjà donné et ça m'est toujours retombé dessus, alors...
    - Bon... D'accord, fis-je, un peu contrariée.
    - Ichigo ?
    - ...Oui ?
    - Je t'aime. Tu viendras à la fête ...?

    Il se mordit la lèvre inférieure. Il semblait appréhender ma réponse... Cela me fit sourire intérieurement.

    - Oui. Je viendrai.
    - Pour de vrai ?, demanda-t-il, apparemment très heureux.
    - Puisque je te le dis..., répondis-je en souriant.
    - ...J'ai hâte d'y être dans ce cas~ !

    Il me fit un clin d'oeil et disparut. Après une bonne douche chaude, j'allai me coucher.

    Le lendemain, je ne travaillais pas au café. Et le jour de Noël nous étions fermés puisque tout le monde ferait la fête jusque tard et donc, personne n'aurait envie de travailler, bien sûr. De plus, Keiichiro étant partant ce matin dans sa famille au sud pour le réveillon, il n'aurait pas pu revenir à temps. Bref, toujours est-il que je pus flemmarder dans mon lit jusque très tard ♥ Vers 11h, je reçus la visite de Kisshu.

    - Encore au lit, chaton ?, me demanda-t-il en riant.
    - Qu'est-ce que ça peut te faire ?, bougonnai-je.
    - Je passais juste pour te donner l'heure et l'emplacement de la fête. Je suis allé ce matin au café pour le dire aux autres, et comme tu n'y étais pas...
    - Merci, répondis-je en prenant le papier qu'il me tendait. Au fait... Masaya peut venir aussi ?
    - ...Si tu veux, oui, répondit-il en se forçant à sourire.
    - Chouette ! Je l'appelle tout de suite pour le lui proposer, dis-je en attrapant mon portable qui se trouvait à côté de mon oreiller.
    - Tu sais, je suis pas sûr que garder ce truc bourré d'ondes dans ton lit soit une bonne id-
    - Chut !, lui ordonnai-je en composant le numéro.

    Au bout de trois tonalités seulement, Masaya répondit.

    - Allô, Ichigo ?
    - Masaya ! Ca va ? Tu fais quoi ?
    - Pas grand-chose...
    - Non, je veux dire... Ce soir, je vais à une petite fête chez... des amis, pour Noël. Tu veux m'accompagner ?
    - Ah... Désolé, je n'peux pas.
    - ...Pourquoi ?, demandai-je, surprise qu'il refuse.
    - Ben... Noël, c'est une fête de famille alors je vais rester avec mes parents. Excuse-moi, je dois te laisser. Bye !
    - ...Ouais, c'est ça. A une prochaine fois, ...peut-être.

    Je raccrochai sans lui laisser le temps de rien ajouter. J'étais plutôt vexée qu'il préfère ses parents à ma compagnie, et encore plus qu'il me dise qu'il avait mieux à faire que de me parler... Il m'énervait, des fois. Noël, pour moi, c'n'était pas une fête de famille mais une fête romantique, pour les couples ! Enfin bon, je me calmai assez rapidement pour faire bonne figure devant Kisshu. Il respecta mon silence, me regardant sans rien dire, flottant en tailleur à côté de mon lit.

    - ...Alors ?, finit-il tout de même pas me demander.
    - Alors quoi ?, demandai-je, dans la lune.
    - Il vient pas ?
    - ...Il a déjà quelque chose de prévu.

    Je m'attendais à ce qu'il dénigre mon petit ami. A ce qu'il dise qu'il fallait s'y attendre, que Masaya était un idiot, qu'il devait avoir des choses à faire qu'il jugeait plus importantes que moi, ou ce genre de choses. Imaginez donc ma surprise, en entendant sa réponse...

    - ...Bah, ça arrive. Il se rattrapera sûrement une autre fois...

    Oui. Cette réaction me laissa vraiment sans voix. Et en même temps, ça me rendit heureuse, parce que je savais qu'il avait envie de sauter de joie et qu'il devait jubiler intérieurement, mais qu'il se contrôlait pour ne pas me vexer. Pour que je ne sois pas davantage triste...

    - Dis, chaton... Puisque ton petit Masaya ne peut pas venir... Tu veux bien être ma cavalière ?
    - Ta... cavalière ? Mais on va pas à un bal, répondis-je en riant.

    Il sembla un peu fâché que je me moque de ce qu'il venait de dire; il avait du se renseigner sur beaucoup de chose alors évidemment... Je me calmai et lui fis un grand sourire.

    - Je veux bien t'accorder une ou deux danses pendant la fête, si y'a de la musique.
    - Et on s'assiéra côte à côte ?
    - Oui.
    - Et... Je pourrai t'embrasser sous le gui ?
    - ...On verra.

    Il ne parut pas déçu, il avait l'air content que j'aie au moins accepté 2 choses sur les 3... Il m'embrassa sur le front puis s'apprêta à s'en aller.

    - Attends !

    Il me lança un regard interrogateur, un sourire joyeux illuminant son visage.

    - Oui ?
    - Tu... Tu voudras bien venir avec moi faire les boutiques ? Parce que j'ai pas de robe de soirée et donc... Et puisque tu vas beaucoup me regarder... Autant qu'elle te plaise...

    Son sourire s'élargit.

    - Avec grand plaisir ! Quelle heure ?
    - Dans mon salon à 14h ?
    - Ca marche ! Mais si t'es pas là, je viens te chercher. Même si t'es dans la salle de bain, dit-il en riant.

    Il prit ensuite un air sérieux... Qui ne suivait pas avec son sourire pervers. Il me détailla, puis plongea ses yeux d'ambre dans les miens.

    - Surtout si tu es dans la salle de bain...

    Il rit à nouveau, puis disparut. Cette dernière remarque m'avait procuré un drôle de sentiment... Un sentiment chaud qui m'avait complètement englobée, telle une bouffée de chaleur. Je me demandais s'il le ferait vraiment, mais... C'était Kisshu, évidemment qu'il ne se gênerait pas. Je flemmardai encore un peu dans mon lit, regardant le plafond, pensant au genre de robe qu'il me ferait acheter... Probablement quelque chose de peu couvrant, alors j'espérai qu'il ne ferait pas trop froid ce soir. Midi arriva vite, je mangeai un truc vite-fait, j'n'avais pas vraiment très faim. Je montai ensuite me laver. J'eus fini de me préparer à 13h50, mais décidai de rester dans la salle de bain -habillée-, juste pour voir si Kisshu mettrait réellement sa menace à exécution. A ma grande surprise, il ne le fit pas... Je descendis à 14h15, et découvris un Kisshu légèrement colérique et impatient.

    - Tu fichais quoi ?!
    - J'attendais que tu viennes me chercher, répondis-je avec un sourire sournois.

    Ma réponse le laissa sans voix, bouche bée. Puis il sourit malicieusement.

    - C'est bon à savoir pour la prochaine fois...
    - S'il y a une prochaine fois.
    - Oui, bon... L'espoir fait vivre, comme vous dites ! On y va ?

    J'acquiesçais de la tête, et nous partîmes vers le centre commercial. Il avait pris un bonnet de père-Noël pour cacher ses oreilles... Ce qui passerait inaperçu dans la masse de personnes qui en portaient.

     

    La suite arrivera bientôt =)

    Votre avis jusque là...? :3


  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 14:32

    Genial ! continu ! (je galère à trouver le "!" sa m'énerve !) tu me préviens quand tu poste la suite ?

    2
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 15:45

    Oui, je te préviendrai =)

    Tu galère pour quoi ? T'es sur un clavier belge ? xD

    3
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 16:03

    Non… enfin je sais pas, le ! Est sous le 8 à la place du _ qui est lui même au dessus du -

    Bref c'est zarb et va falloir que je m'habitue…

    4
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 17:37

    Oui, alors t'as un clavier belge xD

    J'habite en Belgique donc mon clavier aussi est un clavier belge =) Mais quand j'vais chez mes grands-parents, c'est un clavier français... alors j'ai un peu de mal aussi quand j'y vais, au départ ^^" Mais t'inquiète, ça ira vite mieux >w<

    5
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 18:53

    C'est sur ! Comme dans tout, il faut s'entraîner ! ^^

    6
    kyou-sensei
    Mardi 3 Janvier 2012 à 13:59

    LA SUITE ^^

     

    7
    Mardi 3 Janvier 2012 à 14:27

    ...T'as pas cours, dis ? xD

    8
    kyou-sensei
    Lundi 30 Janvier 2012 à 12:12

    Non j'ai pas cours le mardi et mercredi aprèm ^^ Et le jeudi, vendredi et samedi .... pas cours du tout ^^ juste le lundi aprèm où j'ai cours jusqu'à 16h ( commence seulement à 14h ^^ )

    9
    Adénora
    Mardi 20 Mars 2012 à 18:33

    Très sympa comme début =)


    J'espère que tu posteras un jour une suite pour cet OS


    Bisous


    Adénora

    10
    Mardi 20 Mars 2012 à 20:20

    ...J'espère aussi, mais à vrai dire, je ne peux rien garantir ^^" (← ne sait même plus ce que ça raconte...)

    11
    puka4869
    Dimanche 1er Avril 2012 à 12:00

    jdr trop te fics !!

    continue les elles me plaisent trop ! surtou celles sur dren et zoey !

    ps : jespere bientot pouvoir lire la suite de la fic de noel sur dren et zoey

    12
    puka4869
    Vendredi 20 Avril 2012 à 23:12

    je veu la suite ! je veu la suite !!

    13
    Aleka★ Profil de Aleka★
    Mercredi 9 Mai 2012 à 18:52

    J'adore !  LA SUITE STP *q* 

    14
    Kisaa
    Vendredi 3 Août 2012 à 14:53

    Trop Cool ! J'adore! Continue !

    15
    Mercredi 2 Juillet 2014 à 19:34

    Génial ! J'aime beaucoup ton blog, les écrits sont cool et l'habillage aussi **

    16
    Mercredi 12 Août 2015 à 18:28

    stp dépêche toi de poster la suite

     

    17
    Vendredi 28 Octobre 2016 à 03:19

    génial ,j'adore continue ton os j'adore surtout sur dren et zoey continue les 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :