• • Rouge Fraise ~ Prologue ♪

    Cela faisait déjà trois jours qu'Ichigo était clouée au lit. S'étant réveillée fiévreuse samedi matin, sans que ça n'ait l'air spécialement grave, ses parents avaient attendu le lundi pour appeler le Docteur Dracula. Il lui avait fait des examens sanguins afin de savoir ce qui la rendait malade. Il lui avait pris quelques tubes de sang et, y plongeant des petites languettes de papier avec des petits carrés d'une autre matière collés dessus, avait attendu quelques minutes de voir ce qui ressortait de ces tests "rapides", la fièvre de la jeune fille étant désormais trop importante pour qu'elle ne puisse rester comme cela le temps de tests plus approfondis en labo.

    Le verdict étant ensuite tombé: grippe. Elle était en arrêt pour la semaine, et interdite de sortie.

    Cela faisait déjà un jour complet, et Ichigo n'avait toujours pas daigné avaler une seule gorgée de ce médicament rouge vif et légèrement translucide qu'il avait laissé sur sa table de chevet, au grand désespoir de ses parents. Elle lui avait à peine jeté un regard avant de décréter qu'elle n'en voulait pas.

    Bien entendu, son état ne s'était pas amélioré pour un sou, malgré les bons petits plats "spécial malade" de sa mère et les cachets de paracétamol qu'elle avalait presque comme des bonbons, sans forcément toujours respecter le temps réglementaire entre deux prises, pour se sentir un peu mieux.

    Les « Ça n'est pas en n'écoutant pas le docteur et en faisant de l'auto-médication hasardeuse que tu vas guérir, tu sais ! » et « Tu vas juste te rendre encore plus malade à avaler ces gélules n'importe comment » de son père n'avaient pas semblé l'atteindre; c'était toujours préférable à ce médicament rouge.

    Alors qu'elle était à demi-consciente, assaillie par une nouvelle poussée de fièvre et haletante sous sa couette, Masha se mit à sonner, biper et crier.

    - Ichigo ! Ichigo ! Alien ! Il y a un alien !

    Elle ouvrit péniblement les yeux, n'y parvenant qu'à moitié, et tenta malgré sa vision trouble d'attraper la petite boule de poils rose qui flottait à côté de son lit, essayant comme elle le pouvait d'articuler malgré sa gorge sèche;

    - Masha... Préviens-

    - Yo, Ichigo !

    Kisshu se trouvait à la fenêtre de sa chambre, que la mère d'Ichigo venait d'ouvrir quelques minutes auparavant pour en renouveler l'air. C'était l'été après tout, alors peu importe qu'elle soit malade, l'air extérieur ne rendrait pas ça pire (et même si ç'avait été le cas, ça lui aurait peut-être remis les neurones en place et fait prendre son sirop !). Elle tenta de s'asseoir dans son lit pour lui faire face, pour prendre une posture aussi défensive que possible, pour attraper son pendentif qui se trouvait dans le tiroir de sa table de nuit, hors de sa portée actuelle. Elle retomba presque immédiatement contre son oreiller, faisant tomber le sourire de l'alien, qui entra et "accourut" (ou plutôt flotta) auprès d'elle, envoyant au passage valser Masha, le mettant hors service.

    - Ça ne va pas, chaton ?

    - Va-t'en, Kisshu !

    Ces quelques petits mots l'obligèrent à reprendre son souffle. Évidemment, il ne l'écouta pas, pour changer. Au lieu de lui obéir, il posa sa main droite à côté d'elle, de l'autre côté de sa forme légèrement visible sous la couette, et sa main gauche sur son front. Ses pupilles se rétractèrent un peu sous l'étonnement et il siffla.

    - Eh bien, c'est une sacré fièvre que tu as là ! Pas trop en forme pour une petite course-poursuite dans toute la ville, j'imagine, hein ? ♪

    - Laisse-moi tranquille...

    En plus de la faiblesse plus qu'évidente dans sa voix, Kisshu ressentit de la peur. Elle avait peur de lui, maintenant...?

    - Ne t'inquiète pas, je ne prendrai pas le risque de casser mon jouet. Et t'ennuyer alors que tu es à peine capable de te défendre ou de me crier après...

    Il retira sa main en appui sur le lit, flottant complètement, toujours plus ou moins à côté d'elle, et la porta à la joue de la jeune fille qu'il caressa doucement.

    - Ça n'aurait rien de drôle, pas vrai ?

    - Je t'ai dit de t'en all- ! ... Tu... t'es coupé ?

    Il regarda la main avec laquelle il venait de la toucher. Effectivement; il y avait une très petite entaille sur son index.  «La peau des humains est si sensible que ça, pour qu'elle l'ait sentie ?! »

    - Oh, ... c'est juste une égratignure.

    En regardant à nouveau son visage, un frisson lui parcourut l'échine. Ses yeux avaient quelque chose... d'anormal. Elle s'assit finalement dans son lit sans trop d'effort, semblant désormais en pleine forme, et pris sa main avec une douceur qui le laissa sans voix. Elle sembla la porter à sa joue. « Elle a bien aimé que je la lui caresse...? »

    Ses yeux ambrés s'élargirent autant que ça leur était possible lorsqu'elle posa sa bouche sur l'intérieur de son poignet et qu'il sentit une vive douleur en émaner. Il se sentit comme paralysé, et pour le moins perdu et effrayé. Elle décolla ses lèvres de son avant-bras, tournant d'abord son regard, puis son visage vers lui et se lécha doucement la lèvre supérieure. Il n'eut même pas le temps d'être inquiet pour les deux petites marques sanglantes qui s'y trouvaient désormais, bien trop préoccupés par ses yeux, donc la pupille était devenue fine, comme celle d'un félin, et donc les iris étaient désormais parfaitement assortis à ses cheveux rouges au lieu de leur couleur chocolat habituelle.

    D'une certaine façon, c'était comme si ses yeux étaient irrémédiablement attirés par ce regard pour le moins effrayant. Il n'arrivait toujours pas à bouger le moindre orteil, lorsqu'elle se leva sur son lit et s'appuya sur lui avec une force qu'il ne lui soupçonnait pas - plus exactement, qu'il ne lui avait soupçonné qu'une fois, lors du fameux combat sous le cerisier empoisonné, sans trop y croire puisqu'il savait que c'était impossible. « Pensait savoir » étant un peu plus juste compte tenu de la situation actuelle. Il se retrouva allongé par terre, Ichigo au-dessus de lui, sa nuisette relevée au haut de ses cuisses par le fait qu'elle était quasiment assise sur lui. Il n'y prêta que vaguement attention du coin de l'oeil, toujours incapable de quitter son regard, ou même de cligner.

    Elle entremêla doucement leurs mains, leurs doigts, puis se pencha, d'abord vers son visage puis vers son cou. Il savait pertinemment ce qu'elle allait y faire, du moins inconsciemment, même si son esprit refusait plus ou moins de l'admettre. Le contact visuel rompu, il parvint à fermer les yeux, appréhendant la même douleur que celle qui continuait à brûler son avant-bras.

    Il se sentit défigé, la sentit se tendre, resserrer ses genoux contre lui, lâcher ses mains. L'entendit pousser une sorte de plainte étouffée. Il ouvrit les yeux pour la voir; yeux fermés, dents serrées, visage crispé comme jamais, les mains contre sa tête, les doigts entortillés dans ses cheveux sur lesquels elle semblait tirer légèrement tout en pressant ses poings serrés contre ses tempes.

    - Va-t'en !

    Elle avait hurlé tellement fort qu'il fut à nouveau paralysé par la surprise pendant un court instant, des bruits de pas dans l'escalier se rapprochant de la chambre l'en tirant assez rapidement. Il se téléporta quelques secondes à peine avant que les parents d'Ichigo n'entrent en fracas dans la pièce.

    Elle s'était écroulée au sol, épuisée, à nouveau prise par la fièvre, incapable de bouger. Son père l'avait ramassée et remise dans son lit, pendant que sa mère fermait la fenêtre et allait chercher un thermomètre. La jeune fille inspirait et expirait profondément, reprenant son souffle, tentant de calmer son cœur qui battait à tout rompre dans sa poitrine et ses oreilles à cause de l'effort qu'elle venait de fournir.

    En s'approchant pour prendre sa température buccale, sa mère resta figée un instant. Ichigo, le voyant, se recula rapidement, fermant immédiatement la bouche, plaçant une main dessus comme si cela allait changer quelque chose. Elle suivit le regard de sa mère qui se porta sur la bouteille de liquide rouge, toujours scellée, et son visage rougi par la fièvre devint livide instantanément.

    - Il y avait quelqu'un ici ? Qui... Qui aurait pu entrer sans qu'on ne s'en rende compte ?

    Son mari la regarda d'un air étonné et incrédule.

    - Quoi ?

    - Qui as-tu mordu, Ichigo ?

    • Rouge Fraise ~ Prologue ♪

    Voilàà, je me suis réveillée à genre 1h du mat' avec cette idée en tête,
    et je sentais que je n'arriverais pas à dormir sans au moins l'écrire jusque là, donc voici ! :D

    "Rouge Fraise" pour la couleur "rouge sang" + "Ichigo", bien entendu :p

    Qu'en avez-vous pensé ? Voulez-vous la suite ? :3

    C'est une fiction écrite à partir de la situation initiale; genre, je ne sais pas comment elle va finir,
    ni ce qu'il va s'y passer (sauf un ou deux trucs)... Il se pourrait que ça devienne un
    long OS, selon comment ça avance. On verra le moment venu.

    Bisous ♪


  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Janvier à 16:44

    j'adore Ton Prologue Je L'ai Lu Ce Matin J'ai Trop Hate De Lire Ta Fiction 

    2
    Lundi 16 Janvier à 21:26

    Oh ! Ça a l'air intéressant ! 

    Tu fais tellement mes journées, en période de partiel et de TP chiants !
    J'aime me lever le matin et voir un mail, sur mon téléphone, qui me dit "Hey ! Nouvel article de Sukii !" (bon, il ne dit pas exactement ça, mais ça y ressemble ;-) )

    Bref, ce prologue me donne envie de lire la suite ! :D (j'adore tes écrits !)

    3
    Lundi 16 Janvier à 21:32

    Merci à toutes les deux ♥ Je ne sais pas encore ce que je vais écrire dans le premier chapitre, j'aimerais pouvoir amener les choses aussi bien et "naturellement" que dans mes deux précédents oneshots mais c'est un peu compliqué x'D Donc bon, il prendra peut-être son temps pour arriver, mais quand il sera là il sera mieux que s'il s'était dépêché de venir, vwala ! '^'

    (Et en parlant de faire tes journées, ... n'hésitez pas à voter au sondage dans la colonne de droite, ça m'aidera à savoir quand poster les chapitres pour que ce soit optimal pour vous ! :D)

    4
    Lundi 16 Janvier à 21:35

    J'ai vu le sondage ! Déjà, c'est triste, on ne peut voter que pour un jour... et puis, il n'y a pas l'option : "Tous les jours sont bon, pour un nouvel écrit ;-) " ^^

    5
    Lundi 16 Janvier à 21:37

    Haha, oui, j'ai hésité à mettre "N'importe où, n'importe quand !!" mais ça ne m'aurait pas tellement aidée, donc je voudrais le jour où c'est vraiment le mieux du mieux du mieux ! x)

    6
    Mardi 17 Janvier à 08:20

    j'ai vu ton sondage c'est triste que l'on peut voter 1 fois par jours et je suis contente  de me lever le matin et voir email sur mon téléphone sukii a partager un nouvel article

    7
    Mardi 17 Janvier à 10:09

    Ah mais ne t'en fais pas, je ne les posterai pas une fois par semaine pour autant hein ! C'est juste que, si par exemple ne vois que 60% des gens préfèrent le samedi et 40% le dimanche, bah j'éviterai de poster le lundi, je ferai en sorte de poster au maximum en fin de semaine (entre jeudi et dimanche matin), quitte à me dépêcher un peu de finir d'écrire pour pouvoir poster "à temps"!  :3

    Je fais aussi ce sondage parce que ça me déprime un peu quand j'ai peu de retours dans la journée où je poste, ça me fait une journée entière où je stresse en me disant que c'était pas intéressant etc alors que c'est simplement que vous n'avez pas le temps ce jour-là x) 

    8
    Mardi 17 Janvier à 18:50

    ha bah sava et moi j'ai toujours du temps pour lire tes fic ou tes oneshot que je sois chez moi , au lycée ou même n'importe où je l'ai lu ce matin en allant a mon stage j'adore ce que tu écriits , j'adore les lire aprés oui y en n'a qui on pas tout leur temps y en n'a qui peuvent les lire que le mercredi ou le week-end moi si tu veut savoir je l'ai lis dés que j'ai reçu l'email "Sukii a poster un article " sauf quand je suis en salle de cours mes sinon je l'ai lit juste quand je peut quand c'est la récré ou quand j'ai finit :3 smile coolsarcastic

     

    9
    Mercredi 18 Janvier à 13:49

    J'ai pas tout compris ce qu'il s'est passé mais ça a l'air bien xD *fuis*

    10
    Mercredi 18 Janvier à 14:43

    Pas tout compris ? Ah bon ? xD Pourtant moi ça me semblait un peu trop... Comment dire... Brutal, comme déroulement. Apparemment pas du coup... x) 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :