• • Le doublage ~ ♪

    Définition

    Le doublage est un procédé permettant de traduire les dialogues d'une oeuvre cinématographique étrangère dans la langue du pays où elle sera diffusée. Un traducteur s'occupe alors de retranscrire toutes les phrases de chacun des personnages dans la langue du pays de diffusion, et des comédiens les lisent avec les intonations les plus justes possibles, le tout en tentant de suivre le mouvement des lèvres des acteurs/personnages à l'écran. Pour ce faire, on évite une phrase trop courte ou trop longue par rapport au temps mis par le personnage pour la prononcer, et on évite également les mots contenant beaucoup de syllabes nécessitant d'avoir la bouche fermée si dans la version originale, le personnage a souvent la bouche ouverte pour cette phrase. Le but étant d'être au maximum réaliste.

     

    Doublage de doublage

    • Explication

    Dans le cas des animes venant du Japon, la plupart du temps, ils sont d'abord adaptés en anglais aux Etats-Unis, et étant donné qu'il est plus simple de trouves des traducteurs anglais-français que japonais-français, les pays francophone se servent de cette adaptation américaine pour le doublage français.

    • Problème

    Le souci avec le procédé, c'est qu'une traduction faire pour le doublage ne peut évidemment pas coller à 100% à la version originale pour les raisons de durée et de réalisme énoncées plus haut. Donc si on reprend une adaptation, et qu'on la traduit et l'adapte encore, on peut perdre beaucoup d'informations, généralement pas essentielles à l'histoire évidemment, mais pour ce qui est du caractère des personnages, cela peut faire une grande différence, et donner un personnage assez complexe simplement parce que son caractère en devient contradictoire. Ce n'est heureusement pas toujours le cas.

    • 4Kids...

    L'autre problème, c'est la chaîne 4Kids (entre autres), une chaîne américaine qui achète et adapte énormément d'animes venus du Japon, dont Tokyo mew mew, Pokémon, One Piece, Sonic X ou encore Yu-Gi-Oh. Tous ces animes ont donc un point commun; énormément de censure inutile, de scènes coupées ou de musiques changées, soi-disant pour ne pas choquer les enfants. (On notera que, notamment, les personnages noirs sont remplacés par des blancs, donc apparemment voir des gens noirs ça ferait peur aux enfants; eh ben bravo ! Autant les habituer à en voir dans ce cas, pour que ça ne les choque plus, non ?). Cela peut aller d'une scène un peu sanglante où on a enlevé tout le sang et remplacé les armes par des poireaux, à un panneau écrit en japonais qui devient désormais un panneau tout blanc - et donc sacrément utile, mais qui en plus peut parfois être lu (même si rien n'y est écrit) par les personnages ! Certaines scènes sont coupées, par exemple parce que dedans il y a un simple bisou entre deux personnes qui s'aiment et qu'apparemment, c'est mal et très choquant, les onigiris (boulettes de riz fourrées, très courantes au Japon) sont remplacées par des sandwichs... bref, tout est fait pour laisser l'enfant baigner dans sa culture et dans l'ignorance de ce qui se passe en dehors de son petit salon. Le plus gênant restant les "traductions" qui sont plus des réadaptations à leur sauce et n'ont parfois plus rien à voir avec l'anime d'origine. Par exemple pour Tokyo mew mew, il leur était indispensable de traduire l'anime en "Mew mew power" (bien qu'au départ ils avaient envisagé "Hollywood mew mew" pour coller plus à l'original tout en laissant l'enfant baigner dans l'ignorance de "dehors de l'Amérique" :DDDDDD *part les frapper*), et surtout de prendre l'épisode 12, de changer quasiment tous les dialogues et de le foutre au début comme "épisode-pilote" pour que tout le monde se dise "merde, je pensais regarder l'épisode 1 ... ah ben oui c'est bien le cas, mais alors pourquoi je pige que dalle ? :(". Parfois même des épisodes entiers sont censurés, comme ce fut le cas pour un paquet d'épisodes de Pokémon, par exemple. Ils ont aussi la sale manie de changer les prénoms juste "pour faire joli"... ce qui a souvent l'effet radicalement inverse pour les fans les plus attachés à ces animes.

    En somme l'adaptation américaine étant parfois très peu fidèle à l'anime d'origine, et les studios francophones se servant ce cette adaptation très peu fidèle - sans forcément le savoir - pour leur propre adaptation, l'anime en version française n'a parfois plus grand-chose à voir avec l'anime original.

    • Et dans Tokyo mew mew ?

    Pour ce qui est de Tokyo mew mew, la saison 1 avait été achetée et adaptée par 4Kids aux USA, et le studio Pierrot (le studio francophone qui a adapté l'anime) s'en est servi pour sa traduction. Mais 4Kids a perdu les droits sur la saison 2 (tiens, bizarre, eux, perdre des droits ? On se demande bien pourquoi !), cette saison a donc été traduite directement du japonais pour la version française, ce qui explique qu'elle comporte l'opening d'origine contrairement à la première (adapté en français, certes, mais relativement bien traduit tout de même en considérant que traduire une chanson est une tâche ardue, et que les japonais aiment bien faire des chansons qui ont un sens super chelou voire mystique), et ça explique aussi qu'elle soit bien mieux traduite que la première !

     

    "Studio francophone" ?

    Vous me voyez souvent écrire "studio francophone" depuis le début de cet article, et ce n'est pas innocent. En effet, dans le cas de pas mal d'animes diffusés en France, le doublage est en fait réalisé par des studios et comédiens belges. C'est le cas pour Tokyo mew mew, Pokémon, Yu-gi-Oh ou encore Mermaid Melody, par exemple. Il serait donc inconvenant de parler dans cet article de "studio français", même si on aura tendance à le faire dans le langage courant.

     

    Choix des voix

    On notera que généralement, les studios essaient de choisir des voix qui correspondent un peu aux personnages, souvent en s'inspirant de l'aspect qu'a la voix du personnage dans la version originale. On ne prendra pas une voix forte et grave pour un jeune fille super-timide mais plutôt une petite voix aiguë, par exemple. Cela dit, s'éloigner du style de voix "attendu" pour un personnage peut parfois donner un effet humoristique qui donnera un plus à la série, mais cela reste un pari risqué...

     

    Mauvais doublage

    On parle souvent de "mauvais doublage" en version française, ce qui conduirait une grande partie des puristes à n'aimer et ne vénérer que la version originale et à presque littéralement faire leurs besoins sur les doublages français avant de les enterrer au plus profond de la Terre, les amenant ainsi presque au Japon sans passer par aucun autre pays.

    A vrai dire, c'est parfois vrai. Le doublage français peut être à mauvais... au même titre que n'importe quel doublage. Cependant, pour chaque doublage de chaque anime, film ou série, il y a un "directeur artistique" désigné parmi les acteurs, qui sera donc relativement expérimenté en tant que doubleur, et qui aura pour rôle de faire refaire telle réplique si elle ne lui semble pas assez bien jouée. On accorde cependant un peu moins d'importance au réalisme des répliques dans un dessin animé (de façon générale) que dans un film ou une série, mais cela peut aussi dépendre du budget. Plus on prend de temps à doubler, plus on doit payer les acteurs. Donc si le budget est serré, on préférera avoir des phrases relativement bien jouées mais les avoir toutes, que d'avoir 3 épisodes impeccables et de ne pas pouvoir faire doubler les 20 restants...

    En revanche, il faut savoir que c'est exactement pareil au Japon (ou peu importe d'où vient l'anime, le film ou la série) ! La seule différence pour nous, francophones, au niveau du jeu, c'est que le français, on le comprend à 100%, on est habitués à l'entendre parlé de façon naturelle, et donc on entend directement quand une phrase ne fait pas naturelle (que ce soit parce qu'elle est surjouée et prononcée laconiquement, par exemple). Si on regarde un anime ou une série dans une autre langue, même si on la comprend parfaitement, il suffit de ne pas être habitué à l'entendre parlée tous les jours pour ne pas forcément remarquer le sur-jeu ou les dialogues peu réalistes. Mais au final, la qualité du doublage est généralement à peu près la même...

    La seule vraie différence à prendre en compte serait donc plutôt "je préfère telle version parce que je trouve les voix [insérer une langue ici] plus jolies", par exemple. J'ai tendance à mieux aimer les voix japonaises parce qu'elles sont plus la plupart plus aiguës que par chez nous, ce que je trouve mignon, et qu'elles sonnent plus "exotique", en plus de me permettre d'apprendre le japonais bien entendu :p Et pourtant, j'aime aussi beaucoup le doublage français ! Dans les premiers épisodes, c'est assez dur d'y accrocher parce qu'il faut bien sûr que les comédiens se fassent à leur personnage, et certains d'entre eux ne se sont encore jamais prêtés à l'exercice du doublage, bref, il faut qu'ils "se mettent dans le bain", mais ça devient très vite tout à fait écoutable ! Et en plus, vous aurez la superbe voix d'Emmanuel Dekoninck qui est juste trop bien dans la peau de Kisshu, quitte à se rendre on ne peut plus ridicule (du moins la première fois qu'on l'entend) en prenant des airs vraiment bizarres par moment x'D
    (Par contre pas touche à Emmanuel, il est à moi ! ... enfin, il le sera, mais il le sait pas encore)

    Comment ça se passe, concrètement ?

    En fait, cela dépend du studio et du budget, mais d'une façon générale, ça se passe comme ça:

    Les comédiens viennent en général par groupes de deux ou trois, face à un micro et à un écran, mais peuvent également s'y retrouver seul. A l'écran, on fait défiler le texte que chacun doit dire, avec les images de l'anime/la série/du film au-dessus. Lorsque le début du texte défilant arriver à une barre de repère, le comédien doit commencer la phrase, et lorsque la dernière lettre de la phrase arrive à cette même barre de repère, la phrase doit être terminée (en très simplifié). Petit exemple ! Si la phrase est bonne, on continue, sinon on la recommence (encore une fois selon le budget). Il est évidemment très difficile de pouvoir lire les répliques du premier coup au bon rythme, au départ; ça prend du temps, de s'y faire et personne n'a la science infuse !
    Ils ont parfois accès à la version originale, pour pouvoir mieux y coller et avoir le bon rythme (par exemple pour la petite réplique d'Ichigo à la fin de chaque transformation, puisqu'elle le chantonne presque), mais ça n'est pas toujours le cas (toujours s'il y a peu de budget) !
    Si vous regardez la saison 2 de Tokyo mew mew en VF et en VO en y faisant un peu attention, vous remarquerez vite qu'ils ont la VO en doublant la VF car certaines phrases sont dites de façon bien trop semblables pour que ce soit une coïncidence ! :p

     

    Un comédien = un personnage ?

    En général, un comédien double un personnage, mais il peut arriver qu'un comédien double un personnage secondaire, qu'on voit très peu, en plus d'un personnage principal. Par exemple, dans Pokémon, la doubleuse de Jessie prête aussi sa voix à Délia, la maman de Sacha, et le doubleur de Regis double également le professeur Chen. Il y a aussi des comédiens qui doublent un personnage n'apparaissant que dans un seul épisode, ils peuvent évidemment revenir en doubler un similaire une vingtaine d'épisodes plus tard (histoire qu'on ne fasse pas de lien entre les voix des deux perso) sans problème.

    Cependant, il arrive également que pour des questions de budget, un doubleur doivent doubler deux, voire même trois protagonistes, et parfois ce sont même des personnages principaux... comme c'est le cas dans Digimon. Dans cet anime donc, les comédiens étaient une dizaine avec trois micros pour eux tous, et devaient chacun changer leur voix selon le personnage qu'ils incarnaient, sans se tromper... mais si vous écoutez bien, vous remarquerez même que dans les premiers épisodes, ils se trompent par moment de voix pour un de leurs personnages.

     

    Conclusion

    En somme, le doublage, ça parait simple, on se dit que c'est juste jouer la comédie en s'enregistrant. Mais c'est bien souvent beaucoup plus complexe que ça, et il suffit de vous essayer à doubler un personnage pour vous en rendre compte ! :)

    On peut donc largement pardonner les quelques erreurs qu'on constate parfois en tant que spectateurs... et se dire que la VF, même quand c'est pas ce qu'on préfère, c'est quand même pas si "pourri" !


  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Novembre 2015 à 22:20

    "à presque littéralement faire leurs besoins sur les doublages français avant de les enterrer au plus profond de la Terre"

    Ah, mince, quelqu'un m'a vu faire ? xD

    Nan sérieux le doublage français ça m'a traumatisée.

    En fait, le SEUL et UNIQUE doublage français d'un anime que j'ai aimé, c'est justement celui de Tokyo Mew Mew. :'D

    Je le préfère même peut-être aux doublage japonais, quoi que, je les aime bien aussi. La seule voix japonaise que je n'aime pas c'est celle d'Aoyama, je trouve que ça lui va mais maaaaal.

    En fait le problème des studios francophones avec les anime, c'est qu'ils font ça pour les enfants...

      • Samedi 21 Novembre 2015 à 22:47

        Oui, je t'ai vue faire... 8D

        En fait c'est normal que tu trouves que la voix de Masaya de lui va pas, parce que Môsieur Masaya est doublé par une fille... :D #truefact (Ichigo est donc semi-lesbienne !)

        Perso, quand je parle de doublage français, je parle aussi de séries ou de dessins animés, hein ! Les doublages qui ont du budget, comme ceux des films Disney par exemple, sont ultra bien faits ! Ou si tu regardes une série, au pif Mentalist ou Castle, le doublage y est aussi très bon.

        Et ça a du budget parce qu'on sait que ça marchera; ça marche en Amérique, dont la culture n'est pas si éloignée de la nôtre que ça, donc on est quasiment certain que le public français y sera réceptif aussi. Mais les animes japonais, ben le studio francophone qui l'achète n'est jamais trop sûr de comment les francophones vont accueillir l'anime. Donc s'ils mettent 1 million dedans et que ça a le même succès que "Sehrlock Holmes Junior" (ou un truc du genre), un dessin animé dont JDG a brièvement parlé dans une vidéo, et qui est tellement connu que google n'a même pas UN SEUL article ou image dessus, ... bah ils sont un peu foutus quoi, ils peuvent pointer au chômage direct.

        Donc ils préfèrent ne pas y mettre trop de budget en ce qui concerne le doublage, et pour ça, ils prennent pas non plus des comédiens de doublage hyper méga expérimentés et supra connus internationalement, parce qu'ils demandent alors un salaire bien plus conséquent ! Par exemple Eddie Murphy a en tout demandé 50 millions de dollars pour doubler Shrek dans les 4 films, c'est impensable si on n'est pas sûr et certain de les regagner ensuite avec la diffusion xD Du coup ils engagent des comédiens pas nécessairement expérimentés dans le doublage (Emmanuel Dekoninck par exemple, est au départ comédien et metteur en scène, mais genre, au théâtre, donc même s'il fait de plus en plus de doublage et qu'il n'est pas du tout mauvais pour ça, il ne peut pas être considéré comme "un expert" selon moi, surtout au moment de Tokyo mew mew :p), du coup forcément la qualité est un peu moins bonne (et c'est normal).

        Pour ce qui est de le faire pour des enfants, je sais plus si je l'ai mis dans l'article ou en répondant à un commentaire ailleurs sur le blog (honte à moi ><), mais par exemple, Tokyo mew mew vise plutôt les jeunes adolescentes, donc je dirais 12-16 ans environ (du moins, moi je trouve que c'est à peu près cette tranche d'âge qui est ciblée par les thèmes abordés), sauf que 4Kids a décrété que ça allait viser les 8-12. C'est évidemment cette tranche d'âge qui a été reprise au moment de la VF, comme toute la saison 1. Donc forcément si l'anime en VO cible les 12-16, et qu'en VF ça cible les 8-12, c'est tout de suite assez différent au niveau de la façon de doubler... xD Et ça arrive assez souvent, pour beaucoup d'animes ! (je suis d'accord que c'est un peu dommage mais bon, en tant qu'adulte c'est difficile de jauger ce qui est pour tel ou tel âge, j'imagine)

        Je pense d'ailleurs qu'on peut même constater, en y faisant vraiment attention, un changement à ce niveau entre les saisons 1 et 2 de TMM, vu que dans la 1ère ils s'inspiraient sûrement des doublages américains et que pour la seconde c'était par rapport aux japonais. Mais va savoir si c'est pas juste parce que je le sais que du coup, je le vois :p

    2
    Mercredi 9 Décembre 2015 à 10:13

    As-tu eu la chance de voir Emmanuel Dekoninck au théâtre ? ça doit être quelque chose *_*

      • Mercredi 9 Décembre 2015 à 20:34

        Malheureusement non ! Il a joué dans une pièce pendant 5 jours (du lundi au vendredi) dans une ville juste à côté de la mienne (genre, 15 minutes en voiture) en 2013, mais c'était uniquement le matin, et les matins de cette semaine j'étais en examens, donc j'ai pas pu y aller :(

        J'espère avoir à nouveau cette chance et ce jour-là je peux t'assurer que quoi qu'il arrive je ne louperai ça pour rien au monde *^* Même si je dois sécher des exams maintenant je m'en fous x) A l'époque le problème était que mes parents refuseraient, mais aujourd'hui si je veux sécher ils n'ont plus rien à me dire donc voilà :D

        PS: zefpihovebofidj ♥♥♥♥ *Q*

      • Mercredi 16 Décembre 2015 à 13:12

        HAAAN ! Quel torture de le savoir si près ! :o C'est vraiment dommage. J'espère qu'il repassera dans ta ville et que tu pourras apprécier ce beau spectacle qu'il nous offre avec sa performance ♥

        Je te comprends, dans ce genre de contexte, rien d'autre n'importe ! *_* Tu veux me tuer avec ta vidéo là ! Il a une voix tellement parfaite ♥



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :